Organisation & coordonnées

Organisation

Le service eau et assainissement traite et distribue l’eau potable aux habitants de Landéda. Il collecte et épure ensuite les eaux usées et veille à la conformité des rejets en rivière.
Il rénove, entretient et traite les réseaux d’assainissement d’eaux usées et d’eaux pluviales.

Coordonnées

Conseiller délégué à l’assainissement : Daniel Godec
Tél : 02 98 04 93 06 / Email : accueil@landeda.fr (accueil mairie)

Agent Responsable Eau – Assainissement : Dominique LE BORGNE
Numéro d’astreinte pour intervention urgente sur les réseaux d’eau et d’assainissement: 06.95.21.51.58

Eau potable

Qualité de l’eau potable

En France et dans le monde, l’eau est le produit alimentaire le plus contrôlé. 

Afin de définir une eau potable « normale », les législations Européenne et française ont fixé des normes, c’est à dire des concentrations maximales à ne pas dépasser, valables pour un et un seul paramètre chimique, physique ou biologique.

Les décrets en vigueur prévoient d’une part un suivi des paramètres pouvant évoluer le long du réseau et d’autre part un suivi sur l’unité de production.

Les paramètres essentiels reflétant une variabilité possible de la qualité, ils sont suivis tout au long de l’année, mois par mois par l’A.R.S (l’Agence Régionale de Santé).

Pour s’assurer de la qualité des eaux de consommation, l’A.R.S contrôle la qualité de l’eau de la ressource jusqu’au robinet du consommateur.

Les analyses sont réalisées sur l’eau brute avant tout traitement, sur l’eau traitée en sortie d’usine, en différents points du réseau et en particulier au réservoir, et enfin au robinet du consommateur.

Elles comportent un examen bactériologique et un examen physico-chimique plus ou moins complet suivant le type d’analyse.

Au terme de l’année écoulée ces analyses donnent lieu à un bilan annuel du contrôle sanitaire établi par l’A.R.S, conformément aux dispositions des articles R.1321-1 et suivants du code de la santé publique, notifiant la conformité de l’eau distribuée.

Voir analyses annuelles

Une note de synthèse relative à la qualité de l’eau distribuée est transmise annuellement aux abonnés avec la facture d’eau.

Voir note de synthèse

Prix de l’eau

Sur la commune de Landéda le prix de l’eau est le plus bas des 13 communes de la Communauté de Communes du Pays des Abers : 1.42 € TTC au m3.

La facture d’eau comporte une part proportionnelle à la consommation de l’abonné (variable par  tranche de volume d’eau consommé soit de 0.53 à 0.654€ HT/m3), une part indépendante de la consommation, dite part fixe (abonnement, location compteur, etc…) de 56,87€ HT auxquels viendra s’ajouter la Redevance de pollution domestique de l’Agence de l’Eau soit 0.30€ HT/m3.

Voir Facture type

La consommation moyenne annuelle par abonné sur la commune est d’environ 80 m3.

Le prix de l’eau et la qualité du service public font chaque année l’objet d’un rapport (RPQS) codifié transmis à la préfecture (voir document ci-joint)

Consulter RPQS

LES PÉRIMÈTRES DE PROTECTION DU CAPTAGE DE TROMENEC

La mise en place des périmètres de protection des ressources en eau a 4 objectifs, lesquels se sont développés au cours du temps, en fonction des avancées scientifiques et des problèmes rencontrés :

1)  Protéger la ressource sur le plan bactériologique et viral. Le 1er rôle des périmètres de protection est la santé publique et particulièrement la lutte contre les maladies hydriques (1950-1980),

2) Empêcher l’intrusion d’animaux (pouvant être source de pollution bactérienne et de maladie) et de personnes (terrorisme, plan vigipirate) à proximité des ouvrages captants,

3) Protéger les prises d’eau de surface contre les risques de pollutions accidentelles,

4) Protéger la ressource contre les pollutions chimiques (nitrates, pesticides).

Le captage de Troménec a fait l’objet en 2009 d’un arrêté préfectoral n° 2009-0469 du 15/04/2009 déclarant d’utilité publique :

  • Le prélèvement des eaux pour l’alimentation en eau destinée à la consommation humaine.
  • L’établissement des périmètres de protection du captage et l’institution des servitudes afférentes.

3 périmètres de protection de la ressource ont donc été établis autour du captage de Troménec pour faire obstacle aux pollutions susceptibles d’altérer la qualité des eaux prélevés :

  • Un périmètre de protection Immédiate (terrain de 5200 m2 clos autour du captage)
  • Un périmètre de protection rapprochée comportant 2 zones dites A (les terrains les plus proches et les secteurs les plus sensibles) et B (secteurs plus éloignés) qui recouvrent l’intégralité du bassin d’alimentation du captage (100 ha)

Ces 3 périmètres font l’objet d’une réglementation ou d’interdictions spécifiques sur les activités de nature à nuire à la qualité des eaux ou à leur débit à travers :

  • Un dispositif agronomique des parcelles concernées
  • Une liste des activités interdites ou soumises à autorisation.

Fiche captage de Troménec

Aujourd’hui ces 3 périmètres sont en place et leurs conformités par rapport aux préconisations de l’arrêté ont été validé par la préfecture et l’A.R.S.(agence Régionale de santé).

Un comité de suivi rassemblant différents acteurs (élus, service techniques, agriculteurs, Syndicat Mixte du Bas Léon) a été mis en place avec pour objectif la pérennisation dans le temps des mesures de protection.

 

Assainissement

Assainissement

Nous consommons chaque jour de l’eau pour la vaisselle, la douche, la lessive, les WC… ce sont les eaux usées domestiques.

Deux types de traitements existent pour assainir cette eau :

  • L’assainissement collectif, c’est-à-dire le réseau public qui concentre les eaux usées sur un site de traitement, communément appelé « tout à l’égout »
  • L’assainissement non collectif, il s’agit d’une installation privée liée à une habitation ou un groupe d’habitation qui doit être capable de traiter les eaux usées.

L’assainissement collectif

La collecte des eaux usées urbaines sur la commune de Landéda compte 24 km de réseau dit «séparatif» (ne recevant pas les eaux pluviales) alimentant la station d’épuration en gravitaire pour partie et par l’intermédiaire de 5 postes de relèvement (Troménec – l’Aber wrac’h – Kervigorn – la baie des Anges -Kervihan)

La station d’épuration mise en service en mars 2003 est de type boues activées en aération prolongé faible charge. Elle a une capacité de 2 700 équivalents/habitant.

Les eaux traitées provenant de la station d’épuration sont envoyées vers un bassin à marée situé sur la commune de Lannilis. Après mélange avec les rejets des stations d’épuration de Lannilis, de Landéda et de la société Cargill, les effluents sont évacués en mer (Aber Wrac’h).

Le service assainissement est exploité en mode «régie avec prestataire de service».
La gestion de la station d’épuration et des 5 postes de relèvement a été confié à la société SAUR pour un contrat de 4 ans (2017-2020).

Le service public d’assainissement collectif dessert 694 abonnés au 31/12/2016 soit environ 1850 habitants.

 

Qualité des rejets

Pour s’assurer de la qualité des rejets dans le milieu récepteur, la société prestataire, la SAUR, contrôle la qualité des effluents en sortie de station afin de vérifier le bon fonctionnement du système épuratoire et déterminer que les rejets sont inférieurs aux normes en vigueur

Une prélèvement 24h est réalisée tous les mois sur l’eau traitée et sur l’eau brute en entrée station afin d’établir un bilan de la pollution traitée. Elles comportent différentes analyses permettant de quantifier les différents paramètres caractéristiques de la pollution. Ces résultats sont envoyés régulièrement aux autorités en charge de la qualité de l’eau (l’Agence de l’Eau et la Police de l’Eau)

Au terme de l’année écoulée ces analyses donnent lieu à un bilan annuel de la part de l’exploitant la SAUR (voir document) ainsi que de l’organisme de contrôle départementale (le SEA).

Au vu de ces éléments La police de l’Eau délivre un certificat de conformité.(voir document 2016).

 

Prix de l’assainissement

La facture de l’assainissement collectif comporte une part proportionnelle à la consommation de l’abonné : 1.564 €/m3 et une part indépendante de la consommation, dite part fixe (abonnement, etc…) de 48,82€ HT auxquels viendra s’ajouter une redevance de modernisation des réseaux de collecte (Agence de l’Eau) de 21,60 €.

Le prix de l’eau et la qualité du service public de l’assainissement collectif font chaque année l’objet d’un rapport (RPQS) codifié transmis à la préfecture (voir document 2016).

 

L’assainissement non-collectif

Le SPANC ( Service Public d’Assainissement Non Collectif) dépendant de la communauté de Communes du Pays des Abers (CCPA) est chargé :

  • de conseiller et d’accompagner les particuliers dans la mise en place de leur installation d’Assainissement Non Collectif (ANC)
  • de contrôler les dites installations
  • si l’installation est classée conforme : pas de problème
  • si l’installation est classée non conforme sans polluants, cela est toléré pour l’instant. Cependant, en cas de vente de la propriété, une mise aux normes devra être effectuée par le propriétaire avant la vente.
  • si l’installation est classée non conforme avec polluants, des travaux de remise aux normes sont obligatoires

Des informations complémentaires sont disponibles en suivant ce lien.

Tout savoir sur l’assainissement non collectif .

Travaux

Travaux en cours ou à venir

TROMENEC  : MODERNISATION DE L’USINE D’EAU POTABLE

Les travaux de modernisation de l’usine de Tromenec, subventionnés à 30% par l’agence de l’eau et le conseil départemental, confortent la commune dans la qualité de son approvisionnement en eau potable.

Traiter une eau trop douce et automatiser une partie du travail

  • Une cascade en escalier permet le dégazage du gaz carbonique pour diminuer l’agressivité vis à vis des métaux ;
  • Un nouveau filtre permet par passage sur calcaire de reminéraliser l’eau de Landéda naturellement peu minéralisée en calcium et magnésium; la taille du nouveau filtre l’adapte à toutes tailles de granules de calcaire ;
  • Un silo permet de stocker une quantité importante de calcaire, injecté automatiquement dans le filtre.
  • Le lavage automatique du filtre évite le colmatage ; une lagune de décantation récupère ces eaux de lavage;
  • De nouveaux analyseurs permettent de suivre en temps réel les paramètres de traitement.

Intégrer un aménagement paysager

Les travaux ont été l’occasion d’un aménagement paysager du site, proche de la chapelle classée de Tromenec avec l’accord de l’architecte des bâtiments de France.

Quelques images