Menu

en 1 clic

Publié le 8 mars 2019

La commune récompensée pour son engagement dans l’entretien des espaces verts sans produit phytosanitaire.

Pour la première année, la commune de Landéda a été récompensée par la région Bretagne pour son engagement dans une démarche ” Zéro phyto “.

Pourquoi cet engagement ?

Face aux enjeux environnementaux et de santé publique, la volonté politique visant à réduire l’usage des pesticides est aujourd’hui marquée. Elle se traduit dans le Grenelle de l’environnement par le Plan Ecophyto et sur le plan réglementaire par des avancées significatives.

Concernant l’entretien des espaces verts fréquentés par le grand public, les textes réglementaires multiplient les exigences et restrictions d’utilisation des produits phytosanitaires. Entretenir les espaces verts sans pesticide et plus généralement avec des solutions de jardinage au naturel, permet une réduction des pollutions (eau, air, sol), la protection de la santé des professionnels, agents et usagers, la protection de la biodiversité et la réduction des déchets verts.

La commune de Landéda a une démarche globale puisqu’elle a supprimé l’utilisation des produits phytosanitaires de l’ensemble des lieux dont elle a la gestion y compris le cimetière et les terrains de foot.

Depuis quand ?

La mise en œuvre a été progressive et accompagnée par le syndicat des eaux du Bas-Léon.

Entre 2002 et 2016, la quantité en litres/kg de traitement utilisé a été divisée par 5. En 2016, seuls les 3 terrains de foot et le cimetière étaient traités. En 2017, seuls les terrains de foot ont reçu un traitement et tous les produits stockés par la commune ont été envoyés en collecte spéciale en novembre 2017. En 2018, la commune n’a effectué aucun traitement de ses espaces publics.

Sur quels espaces de la commune ?

A Landéda, les espaces concernés par cette évolution des pratiques sont : la voirie communale, le cimetière, les terrains de foot, les espaces publics végétalisés comme les parterres et les massifs, les bordures de bâtiments publics et de trottoirs, les pelouses, le jardin de Kerdréaz, le jardin du Sémaphore.

L’entretien du talus ou du pied de mur extérieur d’une propriété est à la charge de l’habitant.

Quelles adaptations pour le service espaces verts ?

Les services ont dû s’adapter. La commune a ainsi acquis une motobineuse en 2017, un aérateur de gazon et une herse pour terrain de foot en 2018.

Les parterres de la commune sont travaillés différemment : le service analyse au fur et à mesure chacun des parterres vieillissants, d’un point de vue de son intérêt, de sa localisation, de sa dangerosité pour l’entretien par les services (bords de route, etc.) et de son fleurissement. En fonction, ces parterres sont retravaillés, adaptés aux nouvelles contraintes sans produit de traitement, ou supprimés. L’utilisation de paillage y est également systématique (maintien de l’humidité et diminution de la pousse des herbes indésirables).

Des tests de fleurissement en pied de mur sont tentés pour occuper l’espace et ainsi chasser les herbes indésirables par compétition végétale.

Au cimetière, deux expérimentations sont menées en parallèle. La première est l’enherbement des inter-tombes pour que les adventices appelées aussi « mauvaises herbes » n’aient pas d’espace où pousser. La tonte de la pelouse reste chronophage car l’espacement des tombes ne permet pas le passage d’une tondeuse partout. L’entretien s’effectue donc en partie au rotofil. Le second essai est le changement du revêtement en sable par la mise en place d’un géotextile et de gravillons au-dessus. L’objectif de ce type de sol est de rendre difficile la germination des graines de végétaux. Les grandes allées sont désherbées mécaniquement grâce au tracteur et à une herse rotative.

Pour l’entretien de grandes zones, le besoin en main d’œuvre est très important. Ainsi la population est parfois sollicitée pour participer à des chantiers d’entretien bénévoles. Ce fût le cas en octobre dernier où les participants ont désherbé manuellement une partie du cimetière.

Ces moments sont intéressants pour sensibiliser aux enjeux de l’entretien des espaces publics sans produit phyto. Un autre chantier participatif aura lieu au mois d’avril dans le bois de Troménec.

Horaires de la mairie

Lundi à Mercredi : 8h30 – 12h00 et 13h30 – 17h30
Jeudi : 8h30 – 12h00
Vendredi : 8h30 – 12h00 et 13h30 – 17h00
Samedi : Permanence (tous les services n’étant pas assurés) : 9h00 – 12h00

En cas d’urgence en dehors des horaires d’ouverture : 06.95.21.51.58

ante. consequat. facilisis tempus in Praesent